Le sport fait partie des moyens pour conserver notre corps en bonne santé. Il existe différentes disciplines sportives dont le triathlon en fait partie. C’est une discipline qui enchaîne à la fois la natation, le cyclisme et la marche à pied. Par contre, avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de savoir ce qu’est un triathlon et comment se préparer pour le pratiquer.

C’est quoi un triathlon

Globalement, le triathlon est un enchaînement de trois autres disciplines sportives. Ce sont : la natation, le cyclisme et la course à pied. En général, l’événement se déroule comme le suivant, 1500 mètres de nage suivi de 40 kilomètres de cyclisme et terminé par 10 kilomètres de course à pied. Cette discipline s’avère difficile, c’est pourquoi il est important de bien se préparer pour mener à bien sa pratique.

Se préparer pour une nouvelle course

Qui que ce soit, amateur ou professionnel, la préparation est l’une des étapes qu’on ne peut pas négliger voire même obligatoire. Mais avant tout, il faut que vous choisissiez le type de course dont vous voulez faire partie. En effet il existe 3 types de triathlon, le premier c’est le triathlon sprint, le plus court de tous. Il consiste à faire 750 mètres à la nage, 20 kilomètres en vélo et 5 kilomètres à pied. Le second est constitué de 1,5 km de natation accompagné de 40 km de cyclisme et 10 km de course à pied. C’est le triathlon olympique. Et enfin le plus long des triathlons, c’est l’Ironman. Celui-ci consiste à faire à la nage 3,8 km avec 180 km en vélo sur route et 42,2 km de marathon.

D’un autre côté, si votre choix est fait, vous pouvez vous inscrire en utilisant le web ou les coupons de magazines, etc. ensuite, vous devez trouver des équipements parfaits comme un maillot de bain, un casque et un vélo, des shorts de cyclisme ainsi que des chaussures de cycliste. N’oubliez pas d’emmener avec vous une bouteille d’eau, car vous en avez besoin, et aussi une paire de chaussures pour le marathon.

>> A LIRE EGALEMENT : Les meilleurs coureurs de triathlon de l’histoire <<

S’entraîner jusqu’au jour de la course

Vous devez organiser votre agenda et mettre en place un horaire pour vous entraîner selon votre temps. Cet entraînement développera votre compétence et amplifiera votre niveau. Toutefois, insérez dans votre agenda les temps de repos. Car votre corps a besoin de prendre un peu de souffle pour se rétablir.

Si vous n’avez pas les équipements nécessaires chez vous, il vous est conseillé de chercher des stades pour que vous puissiez renforcer votre niveau. Commencez peu à peu à enchaîner ces 3 disciplines. Au début, vous sentirez que c’est difficile, mais au cours du temps vous vous habituerez. Alors, ne vous précipitez pas, tout viendra en son temps.

Programme d’entraînement

Vous êtes libre de choisir votre horaire d’entraînement, essayez juste de libérer une journée entière pour prendre un peu de repos. Comme toute chose, une fois que vous êtes habitué du premier niveau d’entraînement, essayez d’augmenter les distances de parcours par jour. Ne vous forcez pas à faire l’impossible si votre corps ne le supporte pas. Agrandissez progressivement les distances que vous parcourez du jour au lendemain. Ça vous permet de vous dépasser au-delà de votre limite et vous pourrez atteindre votre objectif jusqu’au jour de la course.

Renforcez vos muscles

Le renforcement de vos muscles est très important pour le triathlon. Il offre de nombreux avantages comme il peut prévenir des blessures, des crampes… Pratiquer 20 à 30 minutes de musculation en salle 2 fois par semaine en augmentant la fréquence. En général, il vous est conseillé d’être évalué par un entraîneur pour vous aider à déterminer vos muscles faibles. En plus, il saura vous proposer un programme de musculation parfait.

Hydratez-vous le long de votre entraînement

C’est la seule partie qui ne demande pas un exercice permanent, mais obligatoire. Il est important de vous hydrater surtout en vélo, car, avant tout, vous ne pouvez boire sous l’eau et faire une petite course à pied. De ce fait, boire 2 litres d’eau par jour est suggéré par les professionnels. À part cela, il faut éviter les sodas, car ils vous déshydratent en un rien de temps.

Il est aussi interdit de manger des aliments trop gras en mettant en avant une ration alimentaire bien équilibrée en misant sur les aliments qui possèdent beaucoup de calories comme le lait, les chocolats, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.